Sites web multilingues

2 variantes possibles pour le multilinguisme dans un site web

Avec Jahia et avec WordPress, il existe la possibilité de créer un site web multilingue. Il faut cependant être conscient que la gestion de plusieurs langues sur un site représente un effort important, coûteux en temps, et parfois aussi financièrement s'il faut faire appel à une entreprise de traduction.

Il existe 2 variantes possibles pour gérer plusieurs langues sur un site:

Multilinguisme partiel Multilinguisme complet
Le site est en une seule langue, et une rubrique (d'une ou plusieurs pages) est disponible dans une ou plusieurs autres langues. On traduit toutes les pages du site (ou en tout cas la grande majorité des pages).
L'investissement initial et le travail de mise à jour par la suite sont légers. L'investissement initial et le travail de mise à jour par la suite sont importants.
Il n'y a pas de complexité technique supplémentaire par rapport à un site monolingue. Il faut gérer la complexité technique du multilinguisme, et penser à traduire chaque élément de page, y compris lors des mises à jour.

Exemples de sites:

Exemples de sites:

Dans certains cas, notamment avec les sites Jahia, l'activation du multilinguisme complet est parfois irréversible: il n'est pas possible d'effacer complètement les autres langues si on souhaite ultérieurement revenir à un site monolingue.

Vu l'importance des choix en matière de sites multilingues et leur caractère parfois difficilement réversible, nous recommandons vivement de:
   1. débuter un nouveau site avec seulement du multilinguisme partiel
   2. et ensuite seulement, si cela s'avère nécessaire, passer à du multilinguisme complet.
Notre équipe web est disponible pour vous conseiller dans ces choix, et vous présenter différents exemples de sites déjà réalisés avec du multilinguisme partiel ou complet.

Au final, le choix de la langue du site et du multilinguisme partiel ou complet va dépendre de plusieurs facteurs, tels que la langue la plus utilisée pour communiquer dans la discipline concernée, le public cible, la nécessité d'être plus ou moins visible dans Google, etc.

Par exemple, pour un site de présentation d'un programme de master dispensé uniquement en anglais, il n'y a pas besoin d'une version française du site, ou alors juste d'une seule page de présentation résumée en français (=multilinguisme partiel).