Skip to main content

L'éditeur de blocs de WordPress (documentation temporaire)

Ce document est actuellement en cours de rédaction, il sera complété prochainement.

Ressources utiles sur wordpress.org :

Note pour les personnes qui ont créé ou édité leur site WordPress UNIL avant fin 2019

WordPress a introduit à fin 2018 un nouvel éditeur de contenu, nommé éditeur de blocs. Ce nouvel éditeur change radicalement l'expérience utilisateur pour les personnes qui éditent des pages ou des articles. Actuellement, il est possible d'utiliser à choix:

  • soit uniquement le nouvel éditeur
  • soit l'ancien éditeur, renommé Classic editor
  • soit les deux éditeurs simultanément.

Le développement des nouvelles versions de WordPress est largement axé autour du nouvel éditeur. Notre conseil aux personnes qui gèrent des sites créés avec l'ancien éditeur est de se former à l'emploi du nouvel éditeur et de se préparer à y migrer.

Pour tous les sites WordPress créés sur nos serveurs avant fin 2019, c'est l'ancien éditeur qui reste activé par défaut. La disponibilité de Classic editor est garantie jusqu'à fin 2022 au moins, mais après cette date son avenir reste inconnu. Il est possible d'activer le nouvel éditeur et de l'utiliser en parallèle, par exemple durant une phase de transition.

Pour tous les sites WordPress créés sur nos serveurs depuis janvier 2020, c'est le nouvel éditeur qui est activé par défaut. C'est également sur ce nouvel éditeur que nous concentrons les formations et le support, car il sera rapidement incontournable dans l'univers WordPress.

Alors que l’ancien éditeur ressemblait à un outil de traitement de texte simplifié, le nouvel éditeur se base sur une logique toute différente:

  • tout élément (un paragraphe, une liste, un titre, une image...) est un bloc
  • certains blocs peuvent être eux-mêmes imbriqués dans d’autres, par exemple un bloc “paragraphe”
    dans un bloc “mise en page en colonnes”
  • les blocs peuvent être déplacés à l’intérieur d’une page, et même être copiés et réutilisés sur d’autres pages
  • cette logique est extensible et permet un développement progressif de futurs nouveaux blocs au fil du temps.

Introduction

Lors de la création d'une page:

image-1588173601103.png

Si le texte est assez long, il est conseillé de le structurer avec des intertitres. Il existe 6 niveaux de titres en HTML, de H1 (le plus important, réservé au titre de page) à H6, le moins important. En général, on utilise couramment H2 et H3 pour subdiviser, rarement au-delà.

image-1588175968838.png

avril 2020